aux greffes osseuses à visée implantaire

Chapitre 1 Introduction aux greffes osseuses à visée implantaire



Greffe osseuse



image Définition


La greffe osseuse est définie, selon le glossaire médical, comme un procédé consistant à prélever un « petit morceau » d’os d’une partie du corps pour réduire une lésion osseuse située dans une autre partie du corps.


Les deux actes chirurgicaux, le prélèvement et la pose du greffon, sont réalisés en un temps unique, lors de la même séance chirurgicale.


Le site osseux lésé qui va bénéficier d’une chirurgie réparatrice est nommé « site receveur » par opposition au site de prélèvement ou « site donneur ». Le prélèvement ou greffon est dit « autogène » quand il provient du même individu.


De nombreux autres matériaux peuvent, selon les indications, se substituer ou être associés à l’os autogène pour réparer un défaut osseux.


En chirurgie pré-implantaire, l’apport osseux au maxillaire ou à la mandibule poursuit deux objectifs principaux [1] :







image Os autogène



Caractéristiques


Toutes les techniques chirurgicales d’augmentation du volume osseux utilisent la capacité du tissu osseux à se réparer et à se régénérer. Ainsi, il est essentiel d’en rappeler brièvement les différentes caractéristiques pour comprendre le processus de remodelage osseux et justifier le choix du clinicien. Le tissu osseux a deux origines selon qu’il est issu ou non d’une ébauche cartilagineuse. En effet, il existe deux types d’os :




La classification histologique distingue :




La nature du prélèvement osseux varie en fonction des indications chirurgicales. Le choix se fixe sur un os cortical, un os spongieux ou un fragment corticospongieux.






Cellules osseuses : rappel histologique


Quatre types de cellules travaillant en complète synergie interviennent dans la physiologie et le métabolisme osseux.



Jun 28, 2017 | Posted by in DENTAIRE | Comments Off on aux greffes osseuses à visée implantaire
Premium Wordpress Themes by UFO Themes