Antifongiques

2 Antifongiques





Mycologie cutanée


Les mycoses cutanées sont fréquentes chez le chien. On distingue des dermatophytoses et des levuroses (tableau 2.1).


Tableau 2.1 Principales dermatomycoses rencontrées chez le chien











































Maladie Agent responsable Fréquence
Dermatophytose M. canis, M. gypseum, T. mentagrophytes, M. persicolor ++
Dermatite à Malassezia Malassezia pachydermatis +++
Candidose Candida albicans +
Cryptococcose Cryptococcus neoformans +
Zygomycose Mucorales et entomophtorales +
Sporotrichose Sporothrix schenckii (+)
Blastomycose Blastomyces dermatitidis (+)
Coccidioïdomycose Coccidioides immitis (+)
Histoplasmose Histoplasma capsulatum (+)

+++ : fréquent ; ++ : assez fréquent ; + : rare ; (+) : exceptionnel.


Les dermatophytoses sont le plus souvent rencontrées chez des chiens jeunes, vivant en collectivité, ou chez des chiens âgés à la faveur d’une immunodépression. La notion de portage asymptomatique de dermatophytes dans le pelage du chien n’est pas connue avec précision, en comparaison des données rapportées dans l’espèce féline. Les Yorkshire Terriers sont prédisposés à ces affections. Microsporum canis est l’agent pathogène rencontré dans la plupart des cas. Les autres dermatophytes responsables de lésions cutanées chez le chien sont par ordre de fréquence décroissante, Microsporum gypseum, Trichophyton mentagrophytes et Microsporum persicolor.


La plus fréquente des levuroses cutanées chez le chien est la dermatite à Malassezia, qui apparaît le plus souvent secondairement à une dermatose sous-jacente, notamment une dermatite allergique. Malassezia pachydermatis fait partie de la flore cutanée normale du chien; elle est retrouvée fréquemment chez des chiens sains au sein des conduits auditifs externes, de la bouche, de l’anus, mais également sur la peau. Les autres levuroses sont beaucoup plus rares.


Le traitement des dermatomycoses fait appel à l’utilisation d’antifongiques par voie locale et par voie systémique. Il faut également se rappeler que certaines dermatophytoses sont extrêmement contagieuses (pour les animaux en contact, l’environnement et l’homme). Il paraît donc nécessaire d’effectuer un traitement antifongique de l’environnement afin d’éviter les recontaminations.


May 4, 2017 | Posted by in DERMATOLOGIE | Comments Off on Antifongiques
Premium Wordpress Themes by UFO Themes