26: Invagination intestinale aiguë

26


Invagination intestinale aiguë






Anatomie pathologique


La tête du boudin d’invagination est constituée par une plaque de Peyer inflammatoire dans un contexte de virose pour l’IIA idiopathique, et une malformation digestive ou une tumeur pour les IIA secondaires.


Le mouvement d’invagination entraîne le mésentère qui est comprimé. Cet effet de garrot, d’abord veineux, provoque un œdème responsable des difficultés de réduction, et une hypertension portale segmentaire responsable de la rectorragie. Ce n’est que beaucoup plus tard que l’effet de garrot, aggravé par l’œdème, devient artériel et provoque la nécrose de l’anse intestinale invaginée.


Selon le segment intestinal invaginé, on distingue des invaginations :



May 14, 2017 | Posted by in PÉDIATRIE | Comments Off on 26: Invagination intestinale aiguë
Premium Wordpress Themes by UFO Themes