Oculaires

Chapitre 5 Douleurs Oculaires





Il faut tout d’abord distinguer les douleurs oculaires très aiguës. Ce sont en réalité les mêmes que celles qui s’accompagnent d’un œil rouge et en général également d’une baisse de l’acuité visuelle. Elles ont déjà été traitées dans deux chapitres distincts et ne seront que brièvement rappelées ici (cf. supra chapitres Œil rouge et Baisse brutale de l’acuité visuelle). Les causes traumatiques ne seront pas envisagées.



DOULEURS TRÈS AIGUËS



inline Crise de glaucome aigu par fermeture de l’angle


Les signes de la crise de glaucome aigu par fermeture de l’angle sont :







Le traitement est urgent en centre ophtalmologique hospitalier. Il est préférable si possible d’administrer dès le diagnostic une injection intraveineuse de Diamox® (inhibiteur de l’anhydrase carbonique) ou au minimum de donner du Diamox® par voie orale.



inline Crises subaiguës de glaucome par fermeture de l’angle


Il faut savoir reconnaître les crises subaiguës de glaucome par fermeture de l’angle.


Ce sont des crises de douleur oculaire unilatérale passagères. Le même côté est toujours concerné. En effet si les deux yeux sont généralement prédisposés, ils le sont souvent de manière asymétrique.


Les causes déclenchantes sont nombreuses et comprennent toutes les situations où la pupille est susceptible de se dilater : en premier lieu les médicaments par voie générale ou locale oculaire ou de voisinage (voir Encadré 1), mais aussi la dilatation physiologique dans le noir, au cours du sommeil.



Rechercher l’existence, au cours des crises subaiguës de la perception de brouillard, d’un halo autour des lumières (à l’image des halos observables l’hiver autour des lumières extérieures lorsque le temps est humide).


Durant l’épisode, l’œil est dur et certains patients, surtout jeunes (le profil classique de la femme âgée hypermétrope n’est pas exclusif), parlent spontanément d’un œil dur et consultent pour cette raison.


Une consultation chez l’ophtalmologiste s’impose, d’autant plus que les signes fonctionnels sont le plus souvent très discrets. La pratique d’une iridotomie périphérique au laser est impérative et prévient définitivement la survenue d’une crise de glaucome aigu par fermeture de l’angle.





inline Kératites


Les kératites donnent une sensation de grain de sable, une photophobie, un œil rouge avec cercle périkératique et, souvent larmoyant. Outre les causes infectieuses, souvent sous la forme de kératoconjonctivites, bactériennes ou virales, il faut ajouter tout ce qui s’y apparente : corps étrangers de cornée, corps étranger sous la paupière supérieure, coup d’arc à souder, projection de gaz lacrymogène et autres produits irritants.




May 26, 2020 | Posted by in GÉNÉRAL | Comments Off on Oculaires
Premium Wordpress Themes by UFO Themes