49: Indices pronostiques

Chapitre 49 Indices pronostiques



La brûlure est une affection suffisamment spécifique pour posséder ses propres indices pronostiques et se trouver exclue des systèmes d’évaluation de la gravité en vigueur dans les unités de réanimation polyvalentes [1].


Les difficultés rencontrées dans l’appréciation de la profondeur de la brûlure expliquent que l’âge des patients et le calcul de la surface brûlée soient encore aujourd’hui les deux paramètres les plus dignes de confiance. La règle de Baux qui additionne l’âge en années et la surface brûlée en pourcentage est actuellement la plus sensible et la plus spécifique pour les adultes ; plus performante [2, 3] par exemple que l’Abbreviated Burn Severity Index imaginé empiriquement par Tobiasen [4] (tableaux 49-1 et 49-2) (fig. 49-1) Les progrès réalisés pendant ces vingt dernières années dans le recueil des données ont permis de progresser quelque peu dans la recherche d’autres variables ayant une valeur prédictive, notamment par les techniques d’analyse « probit » [5]. À partir de 6 417 patients des centre de brûlés nord-américains dont les caractéristiques sont centralisées dans le National Burn Repository de l’American Burn Association, J. Saffle a pu ainsi construire les courbes ROC (Receiver Operating Characteristic curves) de survie et démontrer le caractère très aggravant de l’inhalation de fumées [6] (fig. 49-2 et 49-3).


Tableau 49-1 Abbreviated severity index : variables [4].














Variables Score
Sexe : F
M
1
0
Âge : 0-20
21-40
41-60
61-80
81-100
1
2
3
4
5
Brûlure pulmonaire (au moins deux critères) :

Sep 21, 2017 | Posted by in GÉNÉRAL | Comments Off on 49: Indices pronostiques
Premium Wordpress Themes by UFO Themes