Diabète et grossesse

25. Diabète et grossesse



Définition


Diabète de type I : diminution de la sécrétion d’insuline par destruction des cellules bêta des îlots de Langerhans.

Diabète de type II : insulinorésistance avec sécrétion d’insuline normale.

Diabète gestationnel : mécanisme identique au diabète de type II, mais apparaissant après 28 SA et disparaissant après l’accouchement.

Aussi quand on fait un diagnostic de diabète avant 28 SA, il s’agit d’un diabète antérieur méconnu.

Classiquement, un diabète gestationnel disparaît après l’accouchement, mais 50 % de ces patientes développeront ultérieurement un diabète de type 2.


Physiopathologie


Au cours de la grossesse, les besoins en insuline vont se modifier rapidement avec :




• une diminution des besoins en insuline au cours du premier trimestre expliquant les fréquentes hypoglycémies observées en début de grossesse;


• une ré-augmentation des besoins à partir du deuxième trimestre;


• une chute brutale des besoins après l’accouchement.

L’insuline ne passe pas la barrière placentaire mais le sucre si, aussi une hyperglycémie maternelle entraîne une hyperglycémie fœtale que le fœtus va tenter d’absorber en augmentant sa propre sécrétion d’insuline.


Diagnostic


Si le diabète n’est pas connu, il sera suspecté devant :




• des antécédents familiaux de diabète;


• des antécédents de macrosomie (poids de naissance > 4 000 g);


• un âge > 40 ans;


• une obésité;


• une prise de poids rapide;


• une glycosurie à la bandelette urinaire.


Bilan complémentaire


Dépistage : O’Sullivan 50 g, glycémie >1,30 g/L.

Diagnostic hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) : une à deux valeurs pathologiques (selon les équipes) pose (nt) le diagnostic.

Ces tests sont généralement réalisés au cours du deuxième trimestre. L’hypo-insulinisme n’apparaissant qu’au deuxième trimestre, les tests effectués au premier trimestre sont beaucoup de faux négatifs.


Évolution



Conséquences de l’hyperglycémie sur le fœtus






• Malformations :




– prévalence 5–10 % – RR : 2–5;


– responsables de 50 à 60 % de la mortalité périnatale;


– touchent surtout le SNC et l’appareil cardio-vasculaire, souvent multiviscérales;

Jul 15, 2017 | Posted by in GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE | Comments Off on Diabète et grossesse
Premium Wordpress Themes by UFO Themes