Appareil osseux

2. Appareil osseux








Les os sont des organes durs de couleur blanche qui sont reliés les uns aux autres par des articulations. Les os sont enveloppés par du tissu fibreux dénommé périoste. L’ensemble des os constitue le squelette.


I. Formation des os


L’ossification des os se déroule de deux façons :




• l’ossification enchondrale, c’est-à-dire à partir d’une maquette cartilagineuse ;


• l’ossification membraneuse, ou fibreuse, par ossification directe du tissu conjonctif sans ébauche cartilagineuse préalable.



1. Ossification enchondrale


L’ossification enchondrale présente plusieurs phases. Dans un premier temps, le périchondre édifie, autour de l’ébauche cartilagineuse, une enveloppe d’os périchondral cerclée d’une enveloppe d’os périostique. Dans un deuxième temps, le cartilage se transforme en os enchondral. Au niveau des os longs, il persiste une lame de cartilage à la jonction entre épiphyse et diaphyse, dénommée cartilage de conjugaison, qui permet la croissance en longueur de l’os. L’os enchondral se résorbe au centre de la diaphyse pour former le canal médullaire et, en périphérie, l’os périostique s’épaissit. Dans un troisième temps, l’os périostique et l’os enchondral sont remplacés par de l’os compact. Le plus souvent, l’ossification débute au centre de l’os au niveau de ce que l’on nomme un point d’ossification.


2. Ossification membraneuse


L’ossification membraneuse se produit au niveau des os de la calvaria (voûte du crâne), de la face et de la clavicule. Cette ossification apparaît dans le tissu mésenchymateux sous la forme d’os fibreux entouré par de l’os périostique. Puis ces deux éléments disparaissent pour laisser la place à de l’os compact.



II. Description du squelette


L’ensemble du squelette est constitué de 208 os constants. Cependant, ce chiffre peut être supérieur car il peut exister des os surnuméraires ou des os doubles.


A. Squelette axial



1. Définition


Le squelette axial est constitué par les os de la colonne vertébrale, de la tête, du thorax et l’os hyoïde.


2. Constitution



a. Colonne vertébrale


La colonne vertébrale (fig. 2.1) est séparée en deux parties, colonne mobile et colonne fixe :








B9782294710056500024/f02-01-9782294710056.jpg is missing
Fig. 2.1





• la colonne mobile est formée par des vertèbres indépendantes et mobiles les une par rapport aux autres ; elle comprend sept vertèbres cervicales, douze vertèbres thoraciques et cinq vertèbres lombales ;


• la colonne fixe est formée de vertèbres soudées qui constituent deux os situés à la partie caudale de la colonne vertébrale : le sacrum (cinq vertèbres sacrales fusionnées) et le coccyx.


b. Tête


La tête est constituée par les os du crâne et les os de la face (Fig. 2.2, Fig. 2.3, Fig. 2.4, Fig. 2.5 and Fig. 2.6).







► Os du crâne

Les os du crâne comprennent deux os pairs et quatre os impairs :




• os pairs :




– l’os pariétal, situé à la partie latérale de la calvaria (voûte du crâne), de part et d’autre de la ligne médiane ; il est le seul os de la calvaria qui ne participe pas à la formation de la base du crâne,


– l’os temporal, constitué embryologiquement par la réunion de trois pièces osseuses : la partie squameuse qui participe à la calvaria, la partie pétreuse qui participe à la base du crâne et la partie tympanique qui participe à la formation du méat acoustique externe. Dans chaque os temporal se trouvent les trois osselets de l’ouïe (malleus, incus et stapes), dont la fonction est de transmettre les sons dans l’oreille moyenne ;



► Os de la face





• l’os zygomatique (os pair), qui participe à la formation des parois latérale et inférieure de l’orbite ;


• l’os nasal (os pair), situé à la partie antérieure de la face. Les deux os nasaux articulés entre eux sur la ligne médiane sont placés entre les deux orbites et constituent un relief antérieur de la face ;


• l’os lacrymal (os pair), qui participe à la formation de la fosse du sac lacrymal et est localisé dans la paroi médiale de l’orbite ;


• le vomer (os impair), qui participe à la constitution du septum nasal ; il est situé à la partie postérieure et inférieure de ce septum ;


• le cornet nasal inférieur (os pair), situé à la partie inférieure de la paroi latérale de la cavité nasale ;


• l’os palatin (os pair), qui forme la partie postérieure du palais osseux ; il participe à la paroi latérale de la cavité nasale et à la partie la plus postérieure du plancher de l’orbite ;


• l’os maxillaire (os pair), constituant le squelette de la mâchoire supérieure. Il participe à la fois à la formation de la paroi inférieure de l’orbite, à la paroi latérale de la cavité nasale, à la partie antérieure du palais osseux. Il porte les dents supérieures. Il est creusé d’une cavité aérique, le sinus maxillaire, qui fait partie des sinus du nez ;


• la mandibule (os impair), qui contribue à former la cavité orale. Elle a une forme en « fer à cheval » à concavité postérieure. Elle présente trois parties : une partie inférieure, dénommée corps, et deux branches droite et gauche dont l’extrémité supérieure est formée de chaque côté par un processus condylaire. Ce processus condylaire appartient à l’articulation temporomandibulaire qui suspend la mandibule à la base du crâne. La mandibule porte les dents inférieures.



c. Squelette thoracique


Le squelette thoracique comprend douze paires de côtes et le sternum, os plat situé à la partie antérieure et médiane du thorax (fig. 2.7). Les sept premières paires de côtes sont attachées en arrière à la vertèbre correspondante et en avant au sternum. Elles sont dénommées « vraies côtes »». Les trois côtes suivantes sont fixées en avant au cartilage sus-jacent et sont dénommées « fausses côtes »». Les deux dernières sont dites « côtes flottantes »» car elles ne sont pas fixées en avant au sternum.



d. Os hyoïde


Cet os impair et médian, en forme de « U »», est situé à la partie supérieure et antérieure du cou, à la jonction entre la face et le cou, audessus du larynx, en regard de la quatrième vertèbre cervicale, au niveau de l’angle formé par la face antérieure du cou et le plancher buccal. Cet os n’est articulé avec aucun autre os. Il est suspendu par de nombreuses insertions musculaires (fig. 2.8 et 2.9).

Only gold members can continue reading. Log In or Register to continue

Apr 2, 2020 | Posted by in GÉNÉRAL | Comments Off on Appareil osseux
Premium Wordpress Themes by UFO Themes