12: Trachélectomie élargie

Chapitre 12 Trachélectomie élargie





La trachélectomie est l’ablation du col. Le col restant porteur d’une pathologie bénigne peut faire l’objet d’une trachélectomie simple dont la technique est similaire à celle de l’hystérectomie vaginale simple pour les temps initiaux et finaux, la seule différence reposant dans l’absence de temps de contrôle des vaisseaux utérins et des pédicules supérieurs. Le col restant porteur d’une pathologie maligne peut être traité par une opération analogue à l’opération de Schauta, avec les mêmes différences.


On décrira ici la trachélectomie élargie, opération spécifique car conservatrice du corps utérin et donc de la fertilité chez des femmes jeunes porteuses de cancer du col utérin et désireuses de grossesse. Il s’agit d’une intervention élargie de type proximal par voie vaginale, précédée d’une cœlioscopie pour lymphadénectomie pure. Imaginée par Dargent, cette opération permet l’ablation élargie du col et du dôme vaginal (fig. 12.2), en conservant la partie supérieure de l’endocol, le corps utérin et les annexes, puis en rétablissant la continuité isthmovaginale, donc en préservant les possibilités de grossesse en cas de cancer du col débutant. Elle est donc réservée à la femme jeune désirant des maternités. Elle est également limitée à des tumeurs de petit volume (moins de 20 mm) entièrement exocervicales, c’est-à-dire dans des cas où une marge tumorale suffisante peut être obtenue par la section haute de l’endocol, sans atteinte ganglionnaire qui serait une indication à une radiochimiothérapie concomitante.


May 4, 2017 | Posted by in CHIRURGIE | Comments Off on 12: Trachélectomie élargie
Premium Wordpress Themes by UFO Themes